Le Monde d'Après... Vous !
Menu
Politizr Le Monde d'Après... Vous ! Votre Monde d'Après en complément du texte de Didier... Vous avez 4 heures et je ramasse les copies :-)
Baudouin Jayles
Un projet global pour un monde meilleur http://lecoindubonsens.free.fr/ ou http://lecoindubonsens.unblog.fr/ Sur ce site politizr, le débat cessa faute de "débatteurs", merci à tous ceux avec qui j'ai pu échanger …  — Cahors (Lot)
Réponse publiée le 12 mai 2020 à 17h10
1 minute
Aucun commentaire
en complément du texte de Didier... Vous avez 4 heures et je ramasse les copies :-)
 

"LE SENTIMENT D'APPARTENANCE FAVORISE LA RÉSILIENCE"

 

Vous avez 4 heures, et je ramasse les copies :-)

 

Voici la mienne ...

 

"Le sentiment d'appartenance", sous entendu à un groupe,

 

favorise "l'aptitude d'un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques"

 

Dit autrement, un groupe, dont nous faisons partie, nous aide t-il à mieux vivre et à se remettre de situations difficiles".

 

Intuitivement, il est tentant de dire OUI. Le groupe évoque la solidarité, l'entraide, l'effort partagé, bref des ingrédients pour mieux vivre une difficulté.

 

Mais à l'inverse le groupe est souvent la cause de ces périodes difficiles, de ces traumatismes, comme exposé ici  http://lecoindubonsens.unblog.fr/2020/05/12/la-theorie-des-groupes-un-besoin-naturel-pour-le-meilleur-et-pour-le-pire/ 

 

En cas de traumatisme, l'appartenance au groupe peut même aggraver votre cas. Sur l'exemple

 

si vous appartenezt au groupe des farouches partisans de la laicité (sans toutefois être extrêmiste), cette appartenance vous aide t-elle à comprendre la destruction de cette croix de St Loup? ou au contraire avez vous un petit sentiment de culpabilité (même si vous n'êtes pas solidaire des acteurs de la destruction, et bien sur sans aucune responsabilité dans l'acte)?

 

Ainsi LE SENTIMENT D'APPARTENANCE ne garantit pas LA RÉSILIENCE, et peut même l'affaiblir.

 

Mais nous appartenons tous à de multiples groupes.

 

Pour que LE SENTIMENT D'APPARTENANCE FAVORISE LA RÉSILIENCE

 

il faut peut-être choisir dans chaque cas de situation difficile son/ses groupe(s) de référence, éventuellement se désolidariser provisoirement des groupes "négatifs",

 

bref faire un choix individuel de solution résiliente pour être ensuite aidé par les groupes.

 

:-))

 

Pour en revenir au sujet de Didier, effectivement intéressant de définir les caractéristiques du groupe qui pourrait permettre au maximum d'humains (disons de français pour commencer) de se sentir solidaires pour traverser les difficultés de la vie (sentiment d'appartenance à une équipe, partage des valeurs et des objectifs).

 

Pour ma part, je propose cela

 

Espérons quand même que le principal groupe (voire le seul groupe) qui unit les français ne sera pas le groupe des râleurs :-(

Ne manquer aucune publication de Baudouin Jayles en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires