Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Pertuis (Vaucluse)
Réponse publiée le 9 novembre 2019 à 19h18
Réponse à Monsieur Gérard Paul
 

Bonjour Monsieur,

 

Je n'ai jamais approuvé la colonisation française qui n'était pas digne d'un Etat républicain, surtout quand on a pu connaître les agissements de certains français envers les populations des pays colonisés. Ce qui n'empêche pas non plus de condamner les assassinats perpétrés par les algériens contre les Français lors des massacres survenus dès le mois de novembre 1954.

 

Aujourd'hui, la situation est bien différente : La France n'a plus de colonies et l'Algérie est devenue indépendante, comme ce fut le cas aussi pour le Maroc et la Tunisie.

 

La gravité de la situation actuelle, c'est la montée de l'islamisme radical soutenu très discrètement par une majorité de musulmans. Et à ce sujet, je sais de quoi je parle, car depuis deux ans, je termine une thèse sur la politique de l'Islam en France et en Europe. Cette thèse sera publiée  en librairie en janvier prochain sous la forme d'un essai à caractère politique et social.

 

A l'heure d'aujourd'hui, il est clair que tous ceux et celles qui soutiennent l'Islam, directement ou indirectement, espèrent bien pouvoir installer un jour une régime politique qui sera plus proche idéologiquement de la république islamique que de la république démocratique dans laquelle nous vivons. Le danger est très important et à l'occasion d'un événement, il pourrait frapper plus rapidement qu'on ne le pense. Il est certain que le terrorisme frappera à nouveau et il risque de se transformer au fil du temps en véritable guerre civile comme ce fut le cas en Algérie dans les années 50.

 

Alors, en tant que Français, nous avons deux choix : celui de résister et de combattre par tous les moyens la montée de l'islamique sous quelque forme que ce soit ; ou celui de nous laisser dominer par un gouvernement largement inspiré de la charia, qui supprimera la plupart des libertés individuelles dont nous bénéficions.

 

Evidemment, il n'est pas question que les musulmans soient mis à l'écart de la société. Ce sont des citoyens à part entière qui ont les mêmes droits que quiconque, mais ils ont aussi les mêmes devoirs envers la République et la société. S'ils peuvent pratiquer leur religion en toute liberté, ils ne doivent vouloir l'imposer aux autres et ce, dans le cadre des dispositions de la loi de 1905. 

 

Personne ne peut contester que la France doit rester la grande Nation qu'elle a été au cours des siècles et qu'elle est encore de nos jours, avec sa puissance internationale, ses richesses culturelles, son savoir-faire, ses progrès économiques et ses avancées sociales. Il n'est donc pas question que l'Islam nous vole notre patrimoine et nos libertés pour nous entraîner dans une société moyenâgeuse.  

 

Cordialement

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires