Joseph Camilleri
retraité, résident à Marseille.  — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Réponse publiée le 23 septembre 2019 à 07h11
Réformons d'urgence le financement de la dépendance
 

Votre propos n'est pas suffisamment mis en exergue par les médias, les Ehpad sont  une vraie souffrance dans une famille. Pour les rares enfants qui se rendent régulièrement auprès du parent placé dans une institution, on  peut constater le manque évident de personnel d'où un travail standard du personnel, qui ne tient pas compte de la personnalité du résident. On peut se demander comment chaque membre de direction peut supporter d'accepter au quotidien ce cheminement de fin de vie pour nos aînés. Quant au coût imputé à l'époux (es) ou aux enfants  qui est certes lié au montant cela peut entraîner la vente de l'appartement . Le Conseil général peut être amené à faire saisir le bien immobilier hypothéqué pendant la période de versement de l'aide sociale. C'est un sujet à revoir par les politiques !

Ne manquer aucune publication de Joseph Camilleri en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires