Gilets Jaunes, Colère Noire?

Gilets Jaunes, Colères Noires

Exprimez votre avis sur ce mouvement ou voir les opinions déjà exprimées!

Je m'exprime!
Michel Trouche
73ans, retraîté assurances principalement dans la branche règlement de sinistres, gestion générale des contrats des particuliers, PME-PMI, et comptabilité de charges d'agence (salaires, dads1, dads2, prélèvements sécu et retraîte, FNApl etc ...)  — Lectoure (Gers)
Réponse publiée le 22 septembre 2019 à 19h31
1 minute
Aucun commentaire
Les politiciens mentent
 

Je suis d'accord avec vous, d'une manière générale les politiciens sont des menteurs dont le seul but est d'assurer la continuité de leur carrière avec ses avantages incommensurables. Mais je réponds à Gérard Paul, pour une fois, à moins que je ne fasse erreur, que je ne connaisse pas tous les détails de leur carrière, il me semble que Jacques DELORT a été sincère lorsque la gauche lui a proposé la présidentielle pour la représenter avec son programme. Il s'est dit qu'il avait tergiversé, mais au final il a refusé de se présenter car après avoir chiffré ce programme, il en a conclu qu'il n'était pas réalisable (je n'attribue pas ces mêmes qualités à sa fille). De même en tant que ministre des Affaires étrangères, il me semble que Hubert VEDRINES avait la psychologie nécessaire,   contrairement à l'arriviste Bernard KOUCHNER. Hubert VEDRINES  disait qu'on ne pouvait traîter  avec les peuples arabes, sur la même longueur d'onde qu'avec les peuples africains, les   asiatiques ou autres peuples. Il fallait s'imprégner et connaître leur culture profonde,  tenir compte de leur atavisme, leur clan familial, leur psychologie, leur honte d'avoir l'air de perdre la face . En ce sens, je pense qu'il était dans le vrai, et même CHIRAC que je n'ai jamais aimé pour sa politique intérieure, l'appréciait et a demandé à JOSPIN de le nommer à ce poste, car ils partageaient ce même point de vue . Ceci nous a peut-être évité des conflits. Tant pis pour les Va't'en guerre  comme BHL .

Ne manquer aucune publication de Michel Trouche en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires