Joseph Camilleri
retraité, résident à Marseille.  — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Réponse publiée le 16 juin 2019 à 14h07
< 1 minute
Aucun commentaire
Le combat pour les lignes et les petites gares...
 

Je suis outré de lire que pour des raisons de mauvaise rentabilité, l'Etar puisse envisager de supprimer les lignes de chemin de fer qui desservent les milieux ruraux ;  qu'il n'y a aucune considération pour les habitants de petites villes, villages, voir plus isolés de ne peuvent être en liaison avec les grandes zones urbaine (école, santé, administrations), dans mon propos de ce jour, je viens de citer la ville d'Aubagne en Provence ou la municipalité a fait le choix de la gratuité des transports en commun, et sur tout le territoire entourant la ville. Certes ce n'est pas des lignes de chemin de fer ; mais cela permet d'éviter de prendre la voiture aux riverains qui travaillent dans la ville voisine.

Ne manquer aucune publication de Joseph Camilleri en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Réponses
Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Pertuis (Vaucluse)
0
1 minute
Aucun commentaire
Réponse publiée le 17 juin 2019 à 16h36
Voir les commentaires