Gilets Jaunes, Colère Noire?

Gilets Jaunes, Colères Noires

Exprimez votre avis sur ce mouvement ou voir les opinions déjà exprimées!

Je m'exprime!
Camille Citoyencd
Citoyen n'ayant pas trouvé depuis des décennies, la perspective d'un futur équilibré. Sans nom et sans ambition, souhaite simplement mettre ce projet dans le débat, à la disposition de ceux qui voudront le défendre, l'améliorer, le reprendre, ou le combattre.  — Saint-Mandrier-sur-Mer (Var)
Réponse publiée le 21 mai 2019 à 16h02
Ce n'est pas difficile de faire mieux qu'il y a 10 ans. Rappelez vous...
 

Le mouvement des gilets jaunes a révélé un profond malaise venu, non pas des 30 ou 40 dernières années, mais plus certainement des 10 dernières, plus précisément de septembre 2008 avec le déclenchement de la grande crise financière.

 

En 2006 et 2007 avec l'émergence de l'Inde et des pays en voie de développement, nous avions en perspective l'amélioration de l'emploi grâce aux nombreux départs à la retraite du fait du baby boom, et nous bénéficions d'une activité mondiale soutenue.

 

Avec la chute de Lehman Brothers le 15 Septembre 2008, nous avons perdu cette dynamique, et nous avons commencé à comprendre que la situation allait être désastreuse pour la France et pour tous les autres pays du monde.

 

Les pays occidentaux ont stoppé leurs investissements et les pays émergents sous-traitants des pays riches ont sombré dans la misère. Les banques se sont retrouvées, à cause de leurs fonds propres trop faibles par rapport à leurs engagements risqués, en état de faillite. Les gouvernements et en particulier la France ont soutenu les banques pour éviter que les épargnants grands ou petits ne soient ruinés. Les grandes sociétés financières ont été sauvées par l'injection d'argent public des États dans leurs trésoreries, pourtant privées. La bombe financière a explosé et les ruines ont jonché tous les pays. Pour sortir de cette situation gravissime les états ont injectés dans l'économie, et pour les banques, des sommes faramineuses que nous remboursons encore aujourd’hui, origine de l'injustice que ressente les Françaises et les Français ainsi que les citoyens de bien d'autres pays où commencent à germer d'autres gilets jaunes. Les banques se sont empressées de rembourser les sommes avancées par les États pour retrouver très vite la liberté d'exercer leurs activités ruineuses et dangereuses pour l'équilibre du monde. Elles ont laissé derrière elles les ruines aux contribuables, et, sans vergogne, poursuivi leur chemin en distribuant bonus et parachutes dorés à leurs traders et actionnaires dirigeants. Aujourd’hui, les gilets jaunes n'acceptent plus la situation dans laquelle ils sont, qui n'aurait jamais été celle d'aujourd'hui sans la crise des ''Subprimes''.

 

Cette crise a été la plus dévastatrice des temps modernes pour toute la planète, mais les populations, du fait de la présentation édulcorée des faits, n'ont pas mesuré à mon sens, l'importance de cette crise.

 

10 ans après, la fiscalité est accablante, principalement du fait que les présidents successifs du pays n'ont pas eu d'autres choix que de contracter des dettes supplémentaires, et de lever des impôts accablants. Les véritables responsables n'ont pas été mis à contribution. 

Ne manquer aucune publication de Camille Citoyencd en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires