Gilets Jaunes, Colère Noire?

Gilets Jaunes, Colères Noires

Exprimez votre avis sur ce mouvement ou voir les opinions déjà exprimées!

Je m'exprime!
Gilles HEJAUNE
Cadre retraité, anciennement affilié à un syndicat réformiste, mais non engagé politiquement, car j'ai des convictions qui ne collent jamais totalement aux Partis habituels : en effet, à l'inverse de Macron, je me suis aperçu que je suis ET de droite ET de gauche.  — Ézanville (Val-d'Oise)
Réponse publiée le 11 avril 2019 à 21h26
A quand le grand déchirement ?
 

A lire les commentaires très tranchés des uns et des autres, je crains aujourd'hui que l'affrontement ne soit inévitable, la seule "solution" pour arbitrer entre des positions extrêmes qui, de laisser aller en grand débat stérile, se radicalisent de jour en jour ; reste à savoir quand ...

 

L'Histoire retiendra alors aussi que le Président qui n'a su ni percevoir la colère d'une partie du peuple, ni prendre à temps des mesures pour rectifier son cap, fort de 15 à 20% du corps électoral, portera seul la responsabilité d'une guerre civile qui couve tout doucement.

 

J'espère juste me tromper.

 

A  sa place, j'irais me réfugier chez Merkel : déguisé en Benalla, il y a des chances qu'on ne l'arrête pas à Varennes.

Ne manquer aucune publication de Gilles HEJAUNE en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires