Sujet publié le 23 juillet 2019 à 11h26
2 minutes
Aucun commentaire
reforme retraite
 

 

Retraite par points : quel sera le nouveau calcul ?

 

La future réforme des retraites d'Emmanuel Macron prévoit la création d'un système "universel" de retraites par points. Concrètement, chaque travailleur, quels que soient son métier et son statut, devrait acquérir des points, grâce à ces cotisations. Agriculteurs, fonctionnaires, salariés, professions libérales... Le taux de cotisation devrait ainsi être harmonisé à 28,12%. C'est en tout cas ce que recommande Jean-Paul Delevoye dans son rapport. Un compte unique permettra à tout actif de consulter le nombre de points acquis durant sa carrière professionnelle. Comment sera calculé le nombre de points auxquels vous aurez le droit et qui, in fine, déterminera le montant de votre pension de retraite ? L'intégralité de votre carrière sera prise en compte ainsi que vos revenus jusqu'à 120 000 euros (soit trois fois le plafond de la Sécurité sociale).

 

Et la valeur de ce fameux point ? Le haut-commissaire à la réforme des retraites suggère de le fixer ainsi : pour 100 euros cotisés, un assuré obtient 5,50 euros de retraite par an. Prenons l'exemple d'une personne qui perçoit aujourd'hui 1 813,35 euros net par mois (salaire moyen en France). Avec la réforme des retraites, elle devrait cumuler un total de 693 points de retraite par an, selon les estimations du rapport Delevoye. Avec 43 années de carrière, il peut ainsi espérer une pension de retraite de 1 265 euros net par mois. "Cela représente un taux de remplacement net de 70%", peut-on lire dans le document. Le haut-commissaire suggère aussi la création de "points de solidarité" pour les périodes d'inactivité subies : chômage indemnisé, maladie, invalidité et maternité. La valeur de ces points serait identique à celle du point de retraite classique, mentionnée au paragraphe précédent. Jean-Paul Delevoye préconise que, si un tel dispositif est mis en oeuvre, les proches aidants puissent en profiter. Attention, tous les Français ne seront pas concernés par la future réforme des retraites et ce nouveau calcul. Les retraités actuels et les personnes qui sont à moins de cinq ans de la retraite (au moment du vote de la loi) continueront à toucher leurs pensions de retraite dans les mêmes conditions, avant et après la réforme. Les personnes nées en 1963 devraient, a priori, être les premières concernées. Si vous êtes concerné, sachez que les droits acquis dans l'ancien système de retraite seront garantis à 100

 

illusion beaucoup de perdants si c'est ça une reforme juste ???  de plus autant dire que l 'âge légal est de 64 ans façon déguiser augmenter celui-ci car les décote ne permettront pas de partir à 62 ans surtout si vous avez fait des études-eu des enfants-périodes de chômage-temps partiel................

 

tout cela pour permettre à nos élus d'avoir un train de vie excessif ....ainsi que les épouses ou compagnes...

 

il faut reagir!

 

Ne manquer aucune publication de simonne declerc en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires