Joseph Camilleri
retraité, résident à Marseille.  — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 1 septembre 2019 à 08h39
Pendant ce temps là, le 30 août à 5 mn de Marseille, 2 hommes abattus dans leur chambre d'hôtel f1.
 

L'une des victime aurait 26 ans, le vrai visage du narco-banditisme reparti à la hausse, le nombre de règlement de comptes à Marseille reflète la guerre sans pitié pour le trafic de drogue. Ce crime survient deux jours après l'assassinat d'un homme à Aubagne tué au volant de sa voiture. Mercredi 28 août, quelques heures plus tôt, un autre homme avait quant à lui été touché par balle en plein centre-ville de Marseille, blessé au ventre et au bras , son pronostic vital est engagé. Le 16 août (l'express) un adolescent de 16 ans connu pour des affaires de stupéfiants, a déclaré aux enquêteur avoir été brûlé au chalumeau par ses bourreaux au bras et au sexe, brûlé au troisième degré. La Police a fort à faire dans le sud.

Ne manquer aucune publication de Joseph Camilleri en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires