Didier Haddad
Spécialiste de la démocratie participative.  — Toulouse (Haute-Garonne)
Sujet publié le 17 juin 2020 à 21h39
1 minute
Aucun commentaire
LE CORPS INTERMÉDIAIRE A UN RÔLE ESSENTIEL, S'IL GARDE SON POSITIONNEMENT INTERMÉDIAIRE
 

Si la souveraineté du peuple désigne ses dirigeants à un instant T, la majorité sociale, elle, fluctue perpétuellement.

 

Afin de maintenir un dialogue permanent entre les dirigeants et les citoyens, les syndicats et les fédérations...jouent leurs rôles d'intermédiaires.

 

Cependant trois phénomènes sont constatés.

 

1/ Une tentative d'une communication des citoyens directe aux dirigeants sans passer par les corps intermédiaires, créé de la cacophonie.

 

Dans le sens inverse , une consultation citoyenne non institutionnelle n'apporte rien de concret.

 

2/ La majorité des français n'appartient pas à un syndicat ou à une fédération, et ne peut donc être représentée. L'idée de créer un Conseil national Citoyen a émergé, et sa mise en place devient urgente, pour beaucoup.

 

Dans un contexte de crise sans précédent, un esprit civique doit être davantage dans la modération que la dualité systémique, tout en respectant le principe du débat.

 

3/ L'autre idée de rendre la démocratie participative, plus délibérative , n'est pas applicable, et lui ferait perdre sa nature même, de corps intermédiaire

Ne manquer aucune publication de Didier Haddad en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Réponses
Baudouin Jayles
Un projet global pour un monde meilleur http://lecoindubonsens.free.fr/ ou http://lecoindubonsens.unblog.fr/ Sur ce site politizr, le débat cessa faute de "débatteurs", merci à tous ceux avec qui j'ai pu échanger …  — Cahors (Lot)
0
< 1 minute
Aucun commentaire
Réponse publiée le 18 juin 2020 à 12h20
Voir les commentaires