Pierre Reynaud
Ancien chef d'entreprise dans le secteur juridique. Aujourd'hui, éditeur, journaliste et historien. Créateur du Mouvement Réveil Républicain Fondateur du site La France Libérée (journal à vocation citoyenne)  — Pertuis (Vaucluse)
Sujet publié le 19 juin 2019 à 11h33
1 minute
Aucun commentaire
La France au point mort
 

Les élections européennes ont marqué un arrêt important dans la politique française. On s’attendait après ce scrutin de la part du gouvernement à une orientation de politique différente, si l’on tient compte surtout du demi-échec d’Emmanuel Macron face au Rassemblement National.

 

Aujourd’hui, tout semble rentré dans l’ordre après le chaos des six mois de manifestations organisées par les Gilets Jaunes. Alors qu’au début de l’année encore, on s’attendait à un grand changement social avant l’été, aujourd’hui, on est dans le statu quo ou plutôt dans une défaite populaire qui a permis au chef de l’État, de reprendre la main.

 

Pourtant, il fut un temps où le président Macron accumulait les soucis et les problèmes.

 

Tout d’abord, ce fut l’affaire Benalla qui paraissait mettre en péril le locataire de l’Élysée et nombreux de ses amis.

 

Puis, les Gilets Jaunes remplirent les rues de Paris et la plupart des ronds-points de France. Le pays semblait être au bord dans une situation insurrectionnelle, si bien que de nombreux observateurs politiques firent des rapprochements avec 1789, comparant les Gilets Jaunes aux Sans-Culottes de la Révolution.

 

Ne manquer aucune publication de Pierre Reynaud en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires