Pierre Olivier
Master Géo. et sciences sociales à Toulouse Jean Jaurès en 2016. A la recherche d'un emploi dans le tourisme, l'environnement, le social.  — Foix (Ariège)
Sujet publié le 12 mars 2017 à 19h27
2 minutes
1 614 vues
La complainte des étudiants de Foix

Le magnifique site d'implantation de l'Université Robert Naudi à Foix

La complainte des étudiants de Foix
 

Alors que le Centre Universitaire Raoul Naudi à Foix propose des formations de développement touristique autour du développement durable, de l'hôtellerie ou du professorat, ainsi que des formations particulièrement encrées dans le territoire ariégeois, il semble très difficile pour les anciens étudiants de se faire une place dans le milieu professionnel local. 

 

Beaucoup d'étudiants sont venus des quatre coins de la France afin de bénéficier de la qualité de vie de l'Ariège et aussi, de la qualité de son enseignement universitaire. Il est cependant très difficile de trouver un emploi dans le tourisme, l'aménagement, ou encore le développement de projets durable en Ariège. Après cinq années d'études post bac, peu de sites Internet de l'administration publique ariégeoise, (pour ne pas dire aucun) ne propose la simple option de déposer des CV. 

 

Ayant bien conscience que l'Ariège n'a pas de place pour chaque étudiant qui sort diplômé de l'université, un suivi serait intéressant à mener sur les débouchées locales dans les secteurs d'emplois en liens avec les études proposées par les différents master, licences ou autres BTS du département, ainsi que sur les moyens à mettre en oeuvre par les élus pour répondre à cette fuite des savoirs et des connaissances. 

 

L'Ariège est un territoire aux possibilités incroyables et aux ressources inestimables en termes de projets, et en ce qui me concerne, en termes de projets de développement durable et raisonnable. Mais nous voyons aussi que même les initiatives individuelles sont souvent misent à mal par une situation géographique et économique complexe. 

2

Serait-ce possible d'imaginer des mesures qui favoriseraient les nouveaux diplômés ariégeois? Serait-ce possible d'inciter les structures touristiques, les communes ou les administrations (type ADT, PNR) à employer des étudiants afin de leur donner une chance? 

2

Nous constatons que l'expérience est toujours ce qui fait défaut dans les entretiens d'embauche. Mais si personne ne nous donne une chance, nous n'auront jamais d'expérience. 

 

Ma motivation à travailler ici commence à faiblir, mais pour les futurs diplômés de l'Ariège, qui comme moi, sont tombés sous le charme du département, j'espère que des mesures seront prises afin de tenter de les retenir. 

Ne manquer aucune publication de Pierre Olivier en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires