Joseph Camilleri
retraité, résident à Marseille.  — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 1 juillet 2019 à 10h29
L'Union Européenne impose l'importation de 35000 tonnes de boeufs américains.
 

Voilà donc les premiers résultats des dernières 'élection' européennes. Les masques tombent très vite ; la commission européenne ayant toute autorité pour négocier et conclure les accords commerciaux de libres échanges, le parlement européen signe un nouvel accord commercial début juin 2019 entre la Commission Européenne et Washington pour augmenter les importations de boeuf américain dans l'union Européenne. Alors qu'en France les éleveurs témoignent régulièrement de leur désespoir devant l'effondrement de leurs revenus, qui sont les premières victimes de l'Union Européenne (les principaux éleveurs se trouvent en France et en Irlande pour ce qui concerne le boeuf). C'est la porte ouverte vers le boeuf aux hormones, et non sens écologique. Alors que la production est suffisante en Europe ?

Ne manquer aucune publication de Joseph Camilleri en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires