Soie Pseudo
Infirmière-Puéricultrice. Retraitée des secteurs privé et public  — Courseulles-sur-Mer (Calvados)
Sujet publié le 15 avril 2019 à 07h41
1 minute
Aucun commentaire
Financement des partis
 

La Démocratie sous perfusion de dons privés remboursés par l’État (niches fiscales) !!!

 

"Des candidats contraints de renoncer à se présenter faute de prêt, des partis politiques qui lancent des souscriptions en catastrophe et, en même temps, des Français qui réclament toujours plus de sobriété et d’exemplarité à leurs élus... Voilà le dilemme qu’affronte aujourd’hui la démocratie française...

 

"(...) La vie politique française a jusqu’ici toujours été financée par des dons privés relativement importants...

 

"(...) L’idée de la "Banque de la Démocratie" proposée puis abandonnée par F. Bayrou qui la portait parce qu’il préside un petit parti, confronté à ces problèmes de financement, alors que La République En Marche qui est une jeune formation, n’a jamais eu de problème pour lever de l’argent privé.

 

"(...) le caractère inégalitaire de l’actuel financement de la vie publique, même si on est loin des excès en cours aux États-Unis… mais au moins, aux États-Unis, quand un riche donateur fait un don, il ne bénéficie pas d’une réduction fiscale qui fait que c’est l’État qui paye les deux tiers du don. Il faut savoir que l’État dépense aujourd’hui autant en déductions fiscales liées aux dons privés qu’en subventions publiques directes pour les partis politiques... Le Huff post 14/04/2019

Ne manquer aucune publication de Soie Pseudo en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires