Les contributions pour ce groupe sont désormais closes: merci pour votre participation!
Politizr Le Grand Débat National Autres "De mon temps, c'était mieux"
utilisateur supprimé
Sujet publié le 15 mars 2019 à 09h13
1 minute
Aucun commentaire
"De mon temps, c'était mieux"
 

Il semblerait que l'on doit cette formule  à Aristote et que l'ont ait pas mal glosé à ce propos.

 

Très bien. Mais qu'est devenue la Grèce entre temps ?

 

Voyons plutôt ce qui est historiquement à notre portée.

 

CONSTAT : Autrefois, il n'existait pas de "problème des banlieues", Il n'existait pas non plus de "deelers". La drogue était confinée dans certains milieux discrets et se réduisait souvent à la consommation d'opium par d'anciens coloniaux.

 

Les bandes organisées de voyous et de casseurs n'existaient pas non plus.  Bref, nous vivions  ENTRE NOUS !

 

De plus, nous recevions à l'école primaire une instruction convenable en calcul, en français, en grammaire etc. Faites donc passer une dictée du certificat d'études primaire à un bachelier d'aujourd'hui ! Echec assuré : 5 fautes dans la dictée étaient éliminatoires. Nous recevions aussi des leçons de civisme et, à cette époque, le mot "DEVOIR" avait le même poids que le mot "DROIT".

 

Le fait de partager  une culture unique assurait une bonne cohésion entre nous, indépendamment des différences idéologiques.

 

Bien sûr, tout n'était pas parfait et quelques couacs se manifestaient souvent. Mais, contrairement à ce qu'il se passe de nos jours, la France n'était pas en danger de mort !

 


Ne manquer aucune publication en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires
Sujets similaires
Aucun résultat