Marc Verat
Désormais, grâce à Internet, tout se sait ! Les privilèges, les passe-droits de quelques-uns deviennent insupportables et les réseaux sociaux permettent non seulement de réagir à ces injustices mais aussi de se mobiliser, de se donner rendez-vous au proche rond-point...  — Pougues-les-Eaux (Nièvre)
Sujet publié le 11 janvier 2019 à 10h02
4 minutes
Aucun commentaire
Contribution d'un Gilet Jaune au Grand Débat
 

Gilets Jaunes - Sans Culottes, même combat ?
Hier, la campagne qui se paupérise et se révolte ; aujourd'hui, des territoires oubliés avec une classe moyenne qui entrent en sédition.Les Gilets Jaunes sont un symptôme de plus d’une France qui ne fait plus société. Les classes urbaines aisées, gagnantes de la mondialisation, assistent indifférentes à la paupérisation de la classe moyenne...

 

Gilets Jaunes et fracture territoriale
La presse parisienne regarde la province avec condescendance, parfois aussi, hélas, avec un dédain émaillé d'ironie.
Ces médias, cette presse parisienne proche du pouvoir et, bien entendu, ses journalistes aux salaires sans commune mesure avec ceux de leurs collègues de province, bénéficie de multiples avantages et de trop nombreux abonnements institutionnels de complaisance. Ces médias sont incontestablement toujours promptes à parler d'eux-même, à inviter les mêmes personnes...

 

Gilet Jaune iconoclaste mais économe
La disparition du ministère de la Culture et donc de tout ce qui va avec : Délégation aux arts plastiques, Centres d'art, Villa Médicis, DRAC, FNAC..., aurait en outre l'énorme et juste avantage de mettre fin à l'orientation arbitraire et contre nature de la création artistique en France, c'est-à-dire d'en finir avec une forme d'art officiel. La somme ainsi mise de côté, environ dix milliards, serait loin d'être négligeable...

 

Doléances de Gilets Jaunes et équilibre budgétaire ; des propositions :

 

Mesures sociales
• Progressivité totale de l’impôt sur le revenu, c’est-à-dire avec davantage de tranches.
• SMIC à 1 300 euros net, avec échelle des salaires raisonnable.
• Minimum retraite à 1 200 euros.
• Salaires, retraites et allocations indexés à l’inflation.
• Retraite solidaire. Le retraité n'étant par essence plus actif, les écarts entre pensions doivent être réduits.
• Sécurité sociale avec caisse unique pour tous.
• Prix du gaz, d’électricité et produits de premières nécessité réglementés.
• Politique d’intégration digne, avec prise en compte des migrations forcées.
• Sanctions accrues avec application stricte en cas de maltraitance sur animal.

 

Mesures économiques
• Division par deux du nombre total d'élus.
• Fin du CICE. Utilisation des fonds pour financer la transition écologique notamment par des véhicules hydrogène.
• Fin de la politique d’austérité. Annulation des intérêts de la dette et remboursement du capital avec les 80 milliards de fraude fiscale.
• Limitation raisonnable des loyers avec davantage de logement à loyers modérés.
• Suppression du Ministère de la culture qui reste l'une des principales sources d'arbitraire du pays.
• Ministère des affaires étrangères : disparition de certains Consulats et encadrement sérieux des dépenses de représentations.
• Suppression ou refonte du Sénat avec fusion du Conseil économique et social.
• Abolition de l'ensemble des privilèges "républicains", pour le symbole, et dans l'esprit de la nuit du 4 août.

 

Mesures territoriales
• Aides aux petits commerces des villages et centres-villes en taxant notamment les « GAFA »
• Arrêt de la fermeture des services publics : bureaux de poste, écoles, services médicaux...
• Communes, pour une égalité réelle de la dotation par habitants.
• Plan et normes pour l'isolation des logements et lieux publics.

 

Mesures démocratiques
• Parité socio-professionnelle stricte de la représentation nationale avec une part de proportionnelle et d'élus tirés au sort.
• Représentant élu avec salaire médian et frais annexes étroitement contrôlés.
• Fin des indemnités et privilèges républicains comme les rentes à vie ou les présidences de commissions et comités fictifs.
• Le Référendum d'Initiative Citoyenne doit entrer dans la Constitution.
Avec établissement d'un cahier des charges simple et précis, encadré par un organisme de contrôle indépendant.
Chaque proposition de loi déposée par tout citoyen devra comporter un nombre à définir de signatures. Ladite proposition de loi devra être discutée, complétée, amendée par l’Assemblée nationale qui aura l’obligation de la soumettre au vote de l’intégralité des Français

 

Paroles de Gilet Jaune ! La démocratie, un vain mot ?

 

La démocratie n'existe pas vraiment, aujourd'hui elle n'est qu'une illusion avec une représentation nationale qui ne correspond en rien aux catégories socio-professionnelles du pays.
Le politique, véritable prince des temps modernes, en incitant l'électeur à accomplir son soi-disant devoir de citoyen par le vote, ne cherche qu'à être légitimé.
L'électeur en tant que tel n'a pas de pouvoir de décision, tout est finalement régi par les marchés et les groupes de pression. Mais la France porte toujours en elle les germes de la révolte républicaine et il reste difficile de prévoir, comme le prouve le mouvement des Gilets Jaunes, quand l'explosion se produira.
Les Gilets Jaunes, en prônant un Référendum d'Initiative Citoyenne, pensent se réapproprier un certain pouvoir direct et montrent également que l'esprit de la Révolution persiste encore.

 

RÉPUBLICAIN
Le nom de républicain est donné généralement à tous ceux qui préconisent, pour tout système valable de gouvernement, l'instauration d'une République où chaque citoyen, égal aux autres, aurait théoriquement acquis le droit démocratique de s'exprimer et d'intervenir dans la bonne marche de l'État.
L'esprit de 1789 donne la priorité à la liberté et proclame un État de droit qui exclut, en principe, l'arbitraire et rend la justice indépendante du bon vouloir du prince.
230 ans nous séparent de la Révolution française, avec deux siècles de controverses, d'illusions, d'interrogations, de manifestations et polémiques, alors, puisse le RIC des Gilets Jaunes suivi du Grand Débat nous apporter dès cette nouvelle année davantage de Démocratie et de justice sociale.

 

Ne manquer aucune publication de Marc Verat en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires
Sujets similaires
Aucun résultat