Didier Haddad
Spécialiste de la démocratie participative.  — Toulouse (Haute-Garonne)
Sujet publié le 21 juin 2020 à 09h53
1 minute
Aucun commentaire
CO-CONSTRUCTION CITOYENNE : UN PROCESSUS TRÈS RIGOUREUX
 

Après 20 ans d’expérimentation, la bonne formule de la démocratie participative semble être aujourd’hui trouvée.

 

Alors que les procédés sérieux objectifs sont connus, ils peuvent être appliqués seulement en profondeur.

 

Si certains, veulent utiliser et revendiquer cette démarche en percevant que son aspect séducteur… avec de simples artifices , il s’agit d’un procédé dont les modalités sont très complexes à mettre à place, pour être légitime et conforme.

 

Les premières conventions citoyennes mises en place , en Irlande ,dans les pays européens du nord , et maintenant en France, sont très loin d'un simple procédé de mode, mais d'un véritable mécanisme très encadré et méticuleux.

 

Ceux qui croient appliquer la démocratie participative, sans suivre un mode opératoire scrupuleux, discréditent à la fois cette outil merveilleux de progrès social, et trompent les principaux intéressés.

 

Il s’agit d’une véritable implication du dirigeant politique avec une acceptation de transparence, d’exposition, une obligation de feedback et des moyens conséquents à mettre en œuvre.

 

Dans le contexte actuel particulier, les citoyens perçoivent ce qui est mis en place par réelle conviction et dévouement total.

Ne manquer aucune publication de Didier Haddad en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires