Joseph Camilleri
retraité, résident à Marseille.  — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 3 juillet 2019 à 10h13
Après l'accord de l'Europe sur les tonnes de boeufs USA, C'est l'arrivée des poulets au chlore ?
 

Les allemands notamment, ne sont pas complètement fermés à des compromis dans le secteur agricole pour protéger leur industrie automobile (taxe sur l'importation des véhicules), menacée par Trump dans sa guerre commerciale contre l'Europe. 

1

Si  la lever des interdictions sur certains produits agricoles américains ; le poulet est l'un des objectifs des accords de 'libre-échange' USA/Royaume-Uni en cas de Brexit (le poulet lavé au chlore ), Il pourrait par ce biais envahir l'Europe. Les européens doivent se prémunir d'un tel scénario. L'élevage des dizaines de milliers de poulets entassés dans des hagards sans bouger, se nourrissent de matières fécales. 

1

Afin d'éliminer les saletés elles sont lavés au chlore ou avec d'autres désinfectants. Dans le pire des cas, même si nous avons toujours la possibilité de boycotter les chaînes de restauration rapide américaine (K..) prisés par nos ados, ainsi dans les rayons des grandes surfaces ce produit,  comme le dit Jehan Augustin : les Ehpads, les cantines, les hôpitaux ne peuvent connaître l'origine des plats préparés. Il y a aussi les familles démunis financièrement  peuvent être attiré par cette nourriture.

Ne manquer aucune publication de Joseph Camilleri en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires