Joseph Camilleri
retraité, résident à Marseille.  — Marseille (Bouches-du-Rhône)
Sujet publié le 25 juin 2019 à 10h12
Après Brigitte Macron le 14 juin, Emmanuel Macron à Marseille le 24 juin 2019.
 

A neuf mois des élections municipales de mars 2020, LREM se montre inquiète mais ambitieuse. E. Macron s'en défend est dit "Ce n'est pas le rôle du président de la République", c'est l'affaire des partis qui désigneront les candidats. Pourtant la présence de Mme suivie par celle du Président,  signe clairement l'intérêt du parti présidentiel pour Marseille. J.C Gaudin et la présidente LR de la,métropole Aix-Marseille :  Martine Vassal, candidate encore non déclarée à l'élection municipale, sont favorable à un rapprochement de la droite, du centre, et de la République en marche. Aucun parti tout seul ne peut gagner les élections, par conséquent, il faut un rassemblement et LREM apprendront à le faire ; avait assurait le maire vieillissant marseillais au lendemain de son déjeuner avec Brigitte Macron. il appuiera son propos le 24 juin avec le Président de la République de rassemblement prônée par Martine Vassal, ( à Marseille, le parti de M. Le Pen (26,33 %), LREM (20,6 %), les républicains de J. C  Gaudin (8,9%) qui ont été même devancés par Europe Ecologie les verts (13,7 %)). Emmanuel Macron n'a pas fermé la porte à une alliance.

Ne manquer aucune publication de Joseph Camilleri en vous inscrivant. En savoir plus

Inscription Déjà inscrit-e? Identifiez-vous
Inscrivez-vous pour participer au débat.
Voir les commentaires